Absorption atomique

Un faisceau lumineux traverse une flamme dans laquelle les atomes sont excités. Or il reste dans la flamme une forte proportion d’atomes à l’état fondamental qui vont absorber la lumière du faisceau lumineux à des longueurs d’ondes caractéristiques de l’élément.
On détermine la concentration en mesurant l’absorption de lumière par les atomes restés à l’état fondamental.
L’absorption atomique permet de doser un plus grand nombre d’élément que la photométrie de flamme.

Atomisation : le produit est placé dans un petit tube en graphite traversé par un courant électrique l’amenant à très haute température permettant d’atomiser l’élément.