La colonne de CPG

La majorité des colonnes sont de type capillaire. Leur diamètre varie de 0,1 à 0.53 mm pour des longueurs pouvant atteindre 100 m. Elles sont constituées d’un tube dont la paroi interne est recouverte de phase stationnaire.
Les principales phases stationnaires sont de type polyéthylèneglycols – [CH2-CH2-O)]n- ou polysiloxanes  - [Si (CH3)2O- Si (CH3)2O]n- . Ces dernières étant les plus courantes.
Leur polarité est classée suivant leur constante de McReynolds. Plus la valeur est élevée, plus la phase stationnaire est polaire.

Choix de la colonne de CPG

Les solutés sont principalement séparés suivant leur température d’ébullition auquel on rajoute l’influence de leur polarité. Il est généralement conseillé d’utiliser la colonne la moins polaire possible permettant une bonne séparation.

Sur une colonne apolaire :

  1. les composés apolaires sont élués suivant leur température d’ébullition.
  2. Entre 2 composés de même température d’ébullition, le composé le plus polaire sera le moins retenu

Diamètre interne : plus il est faible, plus l’efficacité de la colonne est élevé.
Longueur de la colonne : préférer les colonnes les plus courtes permettant d’obtenir la séparation souhaitée.
L’épaisseur du film : les films épais sont plus large d’utilisation mais augmente le temps de rétention et obligent souvent d’augmenter la température de chromatographie.