Fragmentations en impact électronique

La fragmentation électronique résulte de l’instabilité de l’ion moléculaire. Pour rappel la masse moléculaire d'une molécule organique est toujours paire sauf s’il y a un nombre impair d’atomes de N.

A-B + e- → [A.B]+ + 2 e-
Le radical cation [A°B]+ étant instable il va se fractionner.
On a 2 situations de base :

  1. soit il se forme un cation accompagné d’un fragment radical neutre.
  2. soit il se forme un nouveau radical-cation + une molécule neutre.

Remarques

  1. Lorsque l’on a un hétéroatome, l’ionisation se fait préférentiellement sur l’un des doublets libre.
  2. Lorsque l’on a 1 double liaison, l’ionisation se fait préférentiellement sur celle-ci

Règles de base de l'étude de la fragmentation en l’absence d’azote :
Après ionisation : la masse moléculaire de M est paire – le nombre d’électrons est impair.
La formation des radicaux cations n'est possible que s'il y a eu un réarrangement : ils ont une masse paire et un nombre impair d'électron
Les fragments de masse impaire seront des cations. Ils ont un nombre pair d'électron
Important : la parité des pics permet donc de choisir un processus de fragmentation