Nomenclature des alcènes

Le suffixe correspondant aux alcènes est –ène

  1. Rechercher la chaîne la plus longue portant la double liaison
  2. Numéroter les liaisons de façon à avoir le plus petit indice possible sur la double liaison. Exemple : pent-2-ène
  3. 2-pentene

  4. Indiquer le cas échéant la stéréochimie Z ou E de la double liaison

Attention : si un groupement prioritaire est présent, la numérotation de la double liaison dépend de la position du groupe prioritaire :
Exemple : pent-3-ène-2-ol

pent-3-ene-2-ol