Iodométrie

L’iodométrie est une méthode indirecte de dosage d’oxydoréduction (aussi appelé dosage en retour)

Principe de l’iodométrie

Le couple rédox mis en jeu est I2/I-.
En présence d’un oxydant, les ions I- incolores sont oxydés en I2 de couleur brune.
2I- I2 + 2e-
L’iode étant très peu soluble, il faut impérativement ajouter un excès de I-  qui forme un équilibre avec I2 pour former I3- très soluble:
I- + I2 fleche I3-
L’iode libérée est ensuite dosée par du thiosulfate de sodium.
2S2O32- S4O62- + 2e-

Le bilan de la réaction est
I2 + 2e- 2I-
2S2O32- fleche S4O62- + 2e-
____________________
I2 + 2S2O32- 2I- + S4O62-

Il est alors aisé de remonter à la concentration de l’oxydant initial.

La zone de virage (passage du jaune clair dû à I2 à l’incolore) est mise en évidence grâce à l’ajout de quelques gouttes (3 à 4) d’empois d’amidon qui prend un teinte bleutée. On peut également utiliser du thiodène qui passe du jaune pâle à l'incolore.