La solubilité

La solubilité est la faculté d'une substance à passer en solution. Elle s'exprime généralement en g/L.

Définition de la solubilité

On définit le produit de solubilité qui permet de classer les composés en fonction de leur concentration limite de précipitation. Plus il est faible, plus la substance est insoluble. Des tables permettent de calculer ces concentrations limites tout en tenant compte des éventuels effets d'ions communs.
La solubilité de certaines espèces est également dépendante du pH.

Utilisation des sels peu solubles

La faible solubilité de certaines espèces chimiques est mise à profit par réaliser des dosages par précipitation. C'est par exemple le cas des piles de concentration au chlorure d'argent où le potentiel varie en fonction de la concentration en ion argent.

Les sels peu solubles sont également utilisés comme indicateurs colorés. C'est le cas dans les dosages utilisant la méthode de Mohr. On ajoute du K2CrO4 qui précipite avec les ions Ag+ pour donner du chromate d’argent Ag2CrO4 de couleur rouge brique indiquant le point équivalent.

Cette propriété peut également être utilisée pour le retraitement de déchets et notamment pour dépolluer des eaux souillées. De nombreux hydroxydes de métaux lourds précipitent lorsque le pH est basique. L'utilisation de chaux pour augmenter le pH est assez courante.

Quelques solubilités de composés chimiques dans l'eau à 20°C :
Carbonate de calcium : moins 0,0153 g/L
Hydroxyde de calcium (chaux éteinte) : 1,59 g/L
Sulfate de cuivre : 220 g/L
Chlorure de sodium : 357 g/L
Nitrate de potassium : 357 g/L
Chlorure de calcium : 425  g/L

Les autres fiches à consulter:
Exercices sur la précipitation