Contrôle des peroxydes

Les composés peroxydables sont susceptibles de former des peroxydes pendant leur stockage. Ils doivent être testés avant utilisation soit à l'aide de bandelettes de détection prêtes à l'emploi, soit grâce à des tests de détection.

Fréquence de contrôle des peroxydes

Les composés suivants (liste non exhaustive) donnent lieu à la formation de peroxydes susceptibles d'exploser. Ils doivent être contrôlés ou éliminés 3 mois après leur ouverture :

  1. éther isopropylique
  2. Divinylacétylène
  3. Chlorure de vinylidiène
  4. Potassium
  5. Amidure de sodium
  6. Butadiène
  7. Chloro-2-butadiène
  8. Tétrafluoroéthylène

Les composés suivant présentent un risque important si les peroxydes sont concentrés (distillation…). Ils doivent être contrôlés ou éliminés 12 mois après leur ouverture :

  1. éther éthylique
  2. THF
  3. Dioxanne
  4. Acétal
  5. Méthylisobutylcétone
  6. Ether diméthylique de l'éthylène glycol
  7. Ethers vinyliques
  8. Dicyclopentadiène
  9. Butadiyne
  10. Propyne
  11. Isopropylbenzène
  12. Tétrahydronaphtalène
  13. Cyclohexène
  14. Méthyl cyclopentène

Les composés suivant sont susceptibles de former des peroxydes pouvant amorcer une polymérisation explosive des monomères en masse. Ils doivent être contrôlés ou éliminés 12 mois après leur ouverture :

  1. Butadiène
  2. Chloro-2-butadiène
  3. Tétrafluoroéthylène
  4. Monochlorotrifluoroéthylène
  5. Vinylacétylène
  6. Acétate de vinyl
  7. Chlorure de vinyl
  8. Vinylpyridine
  9. styrène

Des agents stabilisants sont fréquemment ajoutés aux solvants afin de limiter la peroxydation.