Masque de protection

Il existe 2 types de masques de protection : les masques respiratoires individuels jetables et les appareils respiratoires à cartouche.

Les masques respiratoires

Leur niveau de protection est défini par la norme européenne EN149-2001. Cette norme fixe les caractéristiques de protection contre les particules et définie les valeurs moyennes d'exposition (VME).
Des lettres permettent d'identifier l'état physique des particules :
- S : pour la protection contre les poussières et particules toxiques
- SL : protection contre les aérosols + protection S
- D : protection SL + résistance au colmatage

La norme définie également 3 niveaux de contre les vapeurs organiques ou acides qui complète les l'état physique des particules :

  1. FFP1 pour la protection contre les particules légèrement toxiques : graphite, gypse, magnésie, carbonate de calcium, cellulose, poussières de métaux ferreux,  poussières textiles, saccharose, farine, coton, kaolin. La concentration limite dans l'air dépend du masque.
  2. FFP2 pour la protection contre les particules moyennement toxiques : silice, laine de verre, poussières de bois, charbon quartz, poussières de métaux non ferreux, fibres minérales
  3. FFP3 contre les particules très toxiques : amiante (maintenance) , légionellose, chrome, coton brut, cadmium, uranium…

Une utilisation correcte est nécessaire pour assurer une efficacité maximum du masque. Se conforme à la notice pour la mise en place sur le visage. A usage unique, ils ne doivent pas être réutilisés. Les masques à soupapes offrent un confort respiratoire supérieur aux autres.

Les appareils respiratoires

En présence de gaz ou de vapeurs dans l’atmosphère, des masques à cartouche doivent être utilisés. Un code couleur  (norme NF EN 405)  permet d'identifier rapidement le type de cartouche :

  1. bande brune (type A) : gaz et vapeurs organiques de point d'ébullition supérieur à 65°C
  2. bande grise (type B) : gaz et vapeurs organiques
  3. bande jaune: (type E) : gaz acides et dioxyde de soufre
  4. bande verte (type K) : ammoniac et dérivés
  5. bande blanche (type P) : pour les particules

Les masques sont également classés suivant leur capacité d'absorption :

  1. classe 1 : filtration pour une concentration en polluant inférieure à 1000 ppm ou 0,1%
  2. classe 2 : filtration pour une concentration en polluant inférieure à 5000 ppm ou 0,5%

A noter que la durée de vie du filtre dépend de sa classe, de la concentration en contaminant, la température, l'hygrométrie et la fréquence respiratoire de l'utilisateur.