Spectromètre UV-visible

Les différents types de spectromètres UV-visible

Il existe sur le marché des spectromètres UV simple faisceau ou double faisceau. Les 2nd étant plus précis et plus chers.

Ils comportent

  1. la source :  composé de 2 lampes, une au tungstène pour le domaine visible, l'autre au deutérium pour le domaine UV
  2. le monochromateur
  3. le compartiment à échantillon
  4. le détecteur à photodiode ou photomultiplicateur

Schéma d'un sprectromètre monofaisceau

Schéma d'un spectromètre UV-visible

Dans le montage à double faisceau, la source passe par le monochromateur puis est partagée en 2 faisceaux : l'un dirigé vers le « blanc » c'est-à-dire le compartiment contenant le solvant, l'autre dirigé vers le compartiment de l'échantillon. L'intensité lumineuse est mesurée par 2 photodiodes ou un photomultiplicateur.
Le compartiment de l'échantilon est celui placé à l'avant de l'appareil (voir photo).
Le spectropphotomètre double faisceau est plus coûteux à l'achat mais aussi plus précis. Après avoir effectuer le blanc avec les deux cuves remplies de solvant, l'appareil mesure l'absorbance de l'échantillon tout en corrigeant d'événtuelles variations du blanc au cours de la mesure. Ces variations peuvent être dues par exemple aux fluctuations d'intensité des lampes si le spectromètre n'a pas été allumé assez tôt avant l'analyse.
Dans un monofaisceau, le blanc est effectué une fois pour toute en début d'analyse et n'est plus contrôlé sauf si l'opérateur décide de le refaire.
La réalisation d'un spectre s'effectue toujours en partant des grandes longueurs d'onde vers les faibles longueurs d'onde afin de ne pas pas détruire le composé à analyser.
Les cuves utilisées sont généralement des macrocuves ayant un trajet optique de 10 mm. Elles presentent deux faces transparentes pour laisser passer le faisceau et deux faces grisées. Attention à ne pas mettre les faces grisées dans l'axe du faisceau, cela entraine des erreurs de mesure. Attention également à la matière des cuves, tous les matériaux ne sont pas transparents à l'UV. Seules les cuves en Quartz permettent de descendre à 200 nm dans l'UV.

Matière de la cuve Domaine
Polystyrène 340 à 900 nm
PMMA (polyméthylméthacrylate) 300 à 900 nm
Verre standard 360 à 2500 nm
Quartz 200 à 2500 nm