Efficacité des colonnes de CPG : débit du gaz

Efficacité des colonnes de CPG

Influence du débit du gaz vecteur sur l'efficacité d'une colonne de CPG

L'équation de Van Deemter permet de calculer la HEPT (hauteur équivalente en plateaux théoriques) en fonction de la vitesse de la phase mobile dans les colonnes remplies de CPG.
H = A + B/u + C.u
Avec A : la diffusion turbulente
B : la diffusion moléculaire
C : la résistance du transfert de masse
U : la vitesse moyenne de la phase mobile

Influence du débit sur l'efficacité de la colonne

La courbe montre que lorsque le débit augmente, l’efficacité de la colonne. Si ce résultat apparaît comme logique, la courbe montre également que l'efficacité diminue quand le débit est trop faible.
Il exite des équations comparables pour les autres types de colonne :
L’équation de Golay pour les colonnes capillaire de CPG et l’équation de Knox pour les colonnes d’HPLC.

En pratique, on cherche à régler le débit de façon à avoir la meilleure séparation possible des produits dans le laps de temps le plus court. La méthode consiste à réaliser plusieurs injections. On débute avec un fort débit ne permettant pas de séparer les produits, puis on le diminue progressivement à chaque nouvelle injection.
L'efficacité est alors déterminée visuellement sur le chromatogramme mais peut-être également mise en évidence par la HEPT.

Le débit du gaz vecteur n'est pas le seul paramètre sur lequel on peut jouer pour faire varier l'efficacité de la colonne. La température est également un facteur important sur lequel il est plus facile d'agir. Plus la température augmente, plus l'élution est rapide au détriment de l'efficacité de séparation. Consulter la fiche générale sur l'efficacité des colonnes en chromatographie.